Ramasse-monnaie durable

Pay Tray Johnson & Johnson

Bien que disponibles en vente libre, les produits dits OTC, n'en sont pas moins des produits de comptoir qui ne s'achètent qu'en pharmacie. Dans ce domaine, ce sont les présentoirs en plastique qui prédominent : durables, de qualité supérieure et visuellement attrayants. Mais pour le pharmacien, il n’est pas forcément simple de les éliminer.

En collaboration avec STI Group, la société Johnson & Johnson GmbH a apporté des modifications au ramasse-monnaie Livocab® dans un esprit de durabilité. L'objectif était de produire moins de déchets tout en commercialisant des présentoirs entièrement recyclables, également conçus de manière à économiser les ressources. Le défi était le suivant : développer conjointement avec STI Group des composants de point de vente regroupant ces propriétés, mais sans faire de compromis concernant l'apparence haut de gamme, la résistance et la longévité.

Sustainable coin tray made of cardboard

L'hybride fait la différence

Pour l'équipe de développement STI Group, il était question d'allier les meilleures caractéristiques du papier et du plastique : la durabilité et la qualité supérieure. Le ramasse-monnaie Livocab® satisfait à ces exigences : grâce à sa fabrication entièrement en carton, le commerce, en l'occurrence la pharmacie, bénéficie d'une élimination aisée et d'une réduction du volume des déchets allant jusqu'à 75 % par rapport au ramasse-monnaie standard jusqu'alors. Néanmoins, il n'était pas question pour Johnson&Johnson GmbH de renoncer totalement au plastique. Ainsi, l'« assiette » du ramasse-monnaie Livocab est toujours en plastique. Toutefois, elle se retire facilement de l'élément en carton restant avant élimination. À l'avenir, les responsables misent sur des plastiques bio dans ce domaine.

Jusqu'à 25 % d'émissions de CO2 en moins

Dans sa variante hybride, le ramasse-monnaie Livocab présente une empreinte CO2 25 % plus faible que celle de la version en plastique. L'utilisation prédominante d'éléments à base de papier a également permis de réduire d'environ 75 % les volumes et poids transportés. À ce jour, les retours venant du commerce sont très positifs.